Youtube

Récit de vacanciers – Découvrez Le Reverdi avec Amandine !

Récit de vacanciers – Découvrez Le Reverdi avec Amandine !

Amandine et sa petite petite famille ont eu la chance de découvrir le Reverdi le temps d’un week-end ! Elle nous raconte ici son expérience …

 » Le Reverdi : un week-end pour se ressourcer…

Ca n’est pas forcément très connu mais, en basse saison, Les Villages Club du Soleil proposent également des courts-séjours accessibles dès deux nuits sur place. Avec mes filles de 7 et 10 ans qui me tannaient pour « voir les stars » de Saint Tropez, nous voilà partis pour le village du Reverdi, tout près de Saint Trop’. En arrivant, surprise, je découvre un « vrai » village de pierres anciennes, avec une des calades, une placette plantée d’olivier, un lavoir… Ces bâtiments aux volets rouges pleins de charme, j’apprendrai plus tard qu’ils étaient le refuge de deux vraies stars, à qui a appartenu le domaine : Marina Vlady et Robert Hossein. Cette partie du Village club a des adeptes qui demandent chaque année à loger ici, mais il y a aussi une partie très récente, aménagée sur de belles terrasses en restanques, j’y reviendrai.

Ce qui est vraiment très beau, c’est la situation du club, en pleine verdure, à flanc de colline parmi les chênes lièges de la forêt du massif des Maures. Marina Valdy a eu du gout, et je comprends qu’elle soit restée ici 20 ans ! Même aujourd’hui, il n’y a pas construction pour gâcher le panorama et l’aménagement en étagements permet à la fois à tous les résidents d’avoir une belle vue, sans vis-à-vis.

Mais on n’a pas trop le temps ce soir-là de s’attarder : on est arrivés assez tard et les estomacs crient famine ! Un buffet plein de bons plats maison nous attend. Avant qu’on ait eu le temps de poser notre fourchette, les filles ont déjà filé à la soirée dansante. On les a laissées y aller seules : le village est un cocon où elles ne risquent pas de se perdre. Le temps de défaire les valises et elles ont déjà trouvé des copains ! Une tripotée de petits français expatriés en Allemagne, qui leur racontent leur vie à Stuttgart. Hélas, ils partent le lendemain et c’est avec une petite poupée venue de Belgique qu’elles vont continuer de jouer. J’avoue que je ne m’attendais pas à une ambiance aussi internationale -tout en restant francophone- c’est des bonnes conditions pour s’ouvrir à d’autres cultures.

Revenons à la soirée du vendredi et notre installation. Notre chambre est très douillette, tout confort, y compris la TV et le canapé, chéri apprécie. Moi, je suis ravie d’avoir une clim efficace et discrète, par ces chaleurs ! Le lendemain matin, le ptit déj’ englouti, direction la piscine XXL qui nous faisait trop envie depuis la chambre. Immense, translucide, elle est vraiment très agréable. S’en suit un combo transat-baignade qui permet de bien recharger les batteries. On ne quittera la piscine que pour aller déjeuner et profiter d’un buffet avec rempli de légumes frais préparées sur place (y compris les carottes rappées, et pour ça j’ai l’œil ;)). Mention spéciale pour le millefeuille d’aubergines-courgettes au basilic et le plateau de fromages bien garni !

Depuis le transat, Saint Tropez nous paraît loin, très loin…  même les filles n’en parlent plus. En fin de journée, on se livre à une exploration complète du domaine : tennis, city stade (un terrain avec notamment des paniers de basket, les ados sont fans), et pour les plus petits, des jeux comme au parc (avec des assises pour les attendre sous les pins 🙂 ). Quel paradis… On croise des jeunes parents qui baladent en poussette le long des restanques, où sont plantées de nombreuses plantes méditerranéennes. Leurs bébés cherchent à attraper les feuilles des plantes, trop mignon ! A cette occasion, nous retournons admirer la partie ancienne, où on découvre des poissons rouges dans le lavoir (protégé par une grille pour éviter que les petits coquins ne tombent dedans), un grenadier déjà chargé de fruits et des objets d’époque.
Pour finir en beauté cette journée détente, un petit cocktail sur la terrasse du bar, au crépuscule, d’où on voit le golfe de Saint Tropez. Magique !  

Ce n’est que le dimanche, en pleine forme, qu’on se décide à faire un détour par Saint Tropez. Là, en plein selfie devant les yachts du port de Saint Trop’, ma petite demande : « Maman, c’est quand qu’on retourne à la piscine ?».

Et si vous aussi vous voulez tenter l’expérience, c’est par ici !

Share and Enjoy