Youtube

Marseille : au Panier, les belles boutiques !

Marseille : au Panier, les belles boutiques !

Les boutiques du quartier du Panier, c’est un concentré de l’âme de Marseille. Institutions marseillaises ou créateurs pointus, on les aime à la folie !

Le Panier, « petit Montmartre » marseillais, a l’authenticité d’un quartier typique, où l’on flâne entre les petits bistrots, les artisans et les ateliers créateurs, les boutiques de souvenir et les concept-stores. Entre ses ruelles étroites et ses escaliers escarpés, chaque virage offre un point de vue plein de charme qui appelle à la prochaine découverte. Et à une nouvelle boutique 😊 !

Au départ de la rue Caisserie (N°15), la balade commence par une visite dans la toute nouvelle Boutique Marcel Pagnol, qu’on doit à son petit-fils Nicolas. On y trouve les nouvelles BD tirées de l’œuvre de l’écrivain, des versions restaurées de films mythiques, des tee-shirts tendance, et des pièces rares exfiltrées des archives familiales. Cette immersion passionnante dans l’univers de l’illustre enfant du pays se prolonge vers un autre mythe marseillais. La boutique Compagnie de Provence (1, rue Caisserie) célèbre le savon, devenu un objet iconique de design. Toujours fabriqué à partir d’huiles végétales, sans aucun colorant ni adjuvant de synthèse, (ce qui évite les allergies !), il a gagné un look extra, en cube comme en version liquide. Il existe même une collection Mucem X Compagnie de Provence qui reprend la fameuse résille de béton du musée.

En remontant vers le musée de la Vieille Charité, deux boutiques revisitent joyeusement les symboles de la ville. Celle de la distillerie Janot, (4, place Treize Cantons), s’occupe du pastis. Elle nous apprend qu’il existe une grande variété de pastis et anisés (à découvrir avec modération, n’est ce pas ;)). Chez Janot, on voit jaune mais pas que ! On distille aussi des jolies liqueurs et apéritifs qui fleurent bon la Provence. Il y a aussi les bouteilles de Gambetta qui nous font de l’œil… elles rappellent tant de souvenirs ! Juste à côté, on pousse la porte de la Maison de La Boule provençale et de la Pétanque (toujours place des 13 Cantons). Un mini-musée équipé d’un petit terrain de boules permet de découvrir les boules de pierre de l’antiquité jusqu’aux modèles plus modernes. Et bien sûr, de connaitre les trucs pour mettre dans le mille à chaque fois. Chut ! Ce secret ne sortira pas de la ville 😉

Dans la rue du Petit puits et alentours, on croise de jolies boutiques d’artisans d’art, en particulier des céramistes qui proposent leurs créations au gré de leur inspiration. Fleurs et coupelles crénelées, repose-plats…. la créativité s’y exprime aux couleurs du Sud !  C’est aussi à proximité que l’on trouve le Panier des créateurs, et ses jolies pièces Made in Provence. Pour une petite folie, on ira chez Whisper, by la Boutique Ephémère pour une sélection pointue. Par ici les flying shoes de Patricia Blanchet ou les jupettes de la styliste Gaëlle Barré (48, rue saint Laurent ). Côté créateurs, le Panier vibre aussi grâce à undartground, un repaire street art et graffiti, qui mixe expos, urban art et boutique. (21 rue Des Repentis).

Pour terminer en douceur, il faut goûter au croquant des Navettes des Accoules (68, rue Caisserie) ou au fondant de ses macarons. A moins de se laisser tenter par le parfum des canistrelli ? José, le patron, est corse d’origine comme beaucoup d’enfants du Panier. Ses pépites dorées et savoureuses, fabriquées sous les yeux des clients, se conservent super bien dans une boite hermétique. Un délice !

On y va ? Direction Marseille ^^ !

Share and Enjoy